Quand l'amour rend sourd, vivre ensemble...


2 jours plus tard ...
Kensi et Deeks arriva à la villa réservée pour eux. Elle coupa le moteur de sa voiture et observa la villa. Elle a été l'un des refuges du NCIS spécialement utilisé pour les voyages de dignitaires et de leurs familles. Une spacieuse 4 chambres dans un emplacement de premier choix, décor élégant et la piscine de la villa était parfaite. »
Deeks sourit alors qu'il tenta de sortir du véhicule. Se déplaçant lentement, il met tout son poids sur sa jambe gauche, en favorisant la droite et prit ses béquilles.
«Prends les sacs, Kensi."
"Prends les quoi?" lui adressa t-elle froidement quand  il ouvra la porte passagère arrière pour Monty.
Deeks regarda par-dessus son épaule avec un sourire en s'assurant qu'elle avait une vision claire de sa bouche « Rappelles-tu ce qu'a dit Hetty ? Tu dois être mes jambes et je dois être tes oreilles. Alors, puisque je ne peux pas marcher et Monty n'est pas capable de porter les bagages, il ne reste que toi. "
Kensi gémit alors qu'elle récupéra les sacs, « profites en parce que c'est la dernière fois que tu vas apprécier ce séjour ? »
 
«Presque autant que j'ai apprécié le lavage de ton linge délicat."
"Laisse mes délicats où ils sont ou je vais utiliser cette béquille pour autre chose ..." Deeks ricana
Une fois dedans, ils ont tous deux pris un moment pour vérifier leur nouvel environnement. Deeks sourit à l'écran plasma 120 cm qui est monté sur le mur dans la salle familiale, tandis que Kensi allait dans la cuisine. Le réfrigérateur est bien approvisionné et il y a des boîtes de crème de Krispy sur le comptoir. Dehors, il y a le pont avec un bain à remous et piscine.
Ouais, la vie ici va être rude.
Positionné sur le canapé, Deeks regarda sa partenaire faire les 100 pas. Ses bras sont croisés sur sa poitrine et elle est clairement agitée. C'est son incapacité à entendre Deeks et ce qu'elle lui avait dit au sujet des éventuelles lésions nerveuses. Il se demande comment elle va le traiter si elle met 6 mois pour réentendre ses blagues. Il s'inquiète aussi de ce qu'elle va faire si elle ne revient pas du tout.
Que ferait-il si son audition ne revenait jamais? Serait-ce à dire qu'il se verrait attribuer un nouveau partenaire? Une brève discussion avec Hetty avant sa sortie d'hôpital  lui fit croire que si l'audition de Kensi ne revenait pas, elle ne serait plus un agent de terrain.
Le NCIS n'accepterait pas son handicap. Ce serait illégal et il pourrait l'affecter à des emplois de bureau ennuyeux où elle triera le papier tous les jours ou analyser une vidéo de surveillance en revue. Une partie de lui se demanda  si Hetty déjà  ne l'envisageait pas. C'est peut-être pour ça qu'elle les a envoyés ici pour se dire au revoir.
Poussant la pensée à l'arrière de son esprit, Deeks commença à caresser la tête de Monty.
"Personne ne va déplacer Kensi à un bureau, Monty?" Le chien leva les yeux vers lui et lui donna un gros soupir pour le convaincre. «Tu es inquiet aussi n'est-ce pas?"
«Tu as dis quoi?"
La voix de Kensi était si forte qu'on aurait dit qu'elle parlait avec un mégaphone, ce qui fit sursauter Deeks.
"Désolé, si je t'ai fait peur." Kensi s'excusa en ajustant le niveau de sa voix. "Je viens de voir ta bouche en mouvement, mais je n'ai pas compris ce que tu as dit."
«Je parlais à Monty." Il est vrai. Il parlait à son chien mais il n'était pas prêt à admettre qu'il parler à Monty à son sujet.
«Tu parlais de Monty sur un bureau?"
"Ouais ... Je disais à Monty combien cette pièce serait plus belle si elle avait un beau bureau en Chêne».
L'intérieur de la maison était rempli de meubles haut de gamme ainsi que la décoration murale. En bref, la maison d'hôtes était digne d'un roi.
"Je pense que j'ai besoin d'une bière." Kensi traversa la pièce vers le frigo.
Minuit arriva et Kensi été toujours agité. C'est trop fort, elle avoue aussi intérieurement qu'elle était perturbée par les évènements de ces derniers jours dans le silence. La première nuit après l'explosion, elle avait été tellement épuisée qu'elle ne l'avait pas remarqué et la nuit dernière elle avait été si étonnée d'avoir un baby-sitter comme Deeks.
Mais ce soir, c'était différent. Ce soir, elle était détendue. Ce soir, elle était pleinement consciente et fatiguée par sa surdité. Épargner par la pression dans ses oreilles mais être sourd, c'était comme vivre dans un vide. C'était comme si quelqu'un avait allumé une pièce mais qu'elle ne voyait pas. C'était le néant, une sensation très énervante finalement. Les petits bruits que vous avez pris pour acquis ont été portées disparus. Il n'y avait pas un bruit de fond de la télévision, pas de bruits de voitures qui passent, sans grincement de la chaise ou le coussin du pouf où vous vous êtes assis. Pas de clic sur un clavier quand vous utilisez un ordinateur, pas de grincements avec vos chaussures.
 
Mais le plus dur à supporter pour elle, c'était de ne plus entendre la voix de Deeks, cette voix qu'il la rend de bonne humeur tous les matins, qu'il l'agace parfois mais souvent qu'il la réconforte, qu'il la soutient chaque jour et qu'il la fait rire à chacune de ses blagues. Elle repensait à tous ces moments passés avec lui, elle ne voulait pas que ça s'arrête comme ça. Elle avait peur de ne plus pouvoir retravailler avec lui, de ne plus passer ces journées avec lui, parfois ces soirs aussi. Elle avait aussi peur de le perdre, qu'il ne veuille plus d'elle à cause de son handicap. Elle redoutait qu'on la traite toujours et encore comme une handicapée. Elle avait peur de tout ça et elle ne savait pas comment comment vivre avec.
Craignant qu'elle commence à se vautrer dans l'apitoiement sur soi, Kensi lança les couvertures sur le matelas et alla tranquillement dans le couloir. Elle se dirigea vers la cuisine et commença à grignoter un beignet au chocolat.
Jetant un regard sur le canapé, elle voit que Deeks est intensément impliqué dans la PS3 et la dernière version de Call of Duty. Elle peut dire par son langage corporel qu'il n'arrête pas de hurler à la télévision. Elle peut voir le niveau du volume sur le téléviseur est fixé à 28.
La télévision est encore forte, elle ne peut pas entendre une chose.
S'asseyant dans le canapé, Kensi s'installa à côté de Deeks et il mit immédiatement son jeu sur pause.
«As-tu été réveillé par le bruit?" en voyant l'expression sur le visage lugubre de Kensi.
«Non, tu ne m'as pas réveillé avec le bruit du jeu," a t-il marmonné. «Je suis désolé. » marmonna t-il
Un triste sourire se propage à travers ses lèvres. "C'est bon. Je ne pouvais pas dormir."
"Tu veux jouer à Call of Duty?" demanda t-il. «J'ai une manette supplémentaire."
Le sourire sur le visage de Kensi s'élargit. "Tu sais, je l'ai fait au niveau 65 sur l'original, une version multi-joueurs de Modern Warfare."
Niveau 65? Il est juste un novice. Non pas que cela le surprit. Elle est bonne en tout.
Ils jouaient plus d'une heure et comme prévu, elle prend le dessus sur lui. "Je pense que tu dois retourner à la section officier." Elle jubile en le voyant lancer le contrôleur sur la table basse. Elle verrouilla ses doigts derrière sa tête en toute confiance car elle voyait que son ego était légèrement meurtri.
«Ah Ouais? Peut-être que je te laisse gagner."
Kensi lui tapote son genou. "Il suffit de te regarder jouer." Elle partit chercher à boire quand  Deeks l'attrape par le bras.
«Qu'est-ce qu'il y a?"
«Quoi ?" Déconcerté, Kensi retourna la tête dans tous les sens. Elle ne voit rien. Mais elle peut dire par le regard sur le visage de son partenaire que Deeks était alarmé.
"Quelque chose a frappé la fenêtre." Instinctivement, Deeks sort son arme de service placé sous le coussin du canapé. La sensation de poids sur sa jambe blessée est presque plus dure que ce qu'il peut supporter.
"Deeks!" Kensi réprimanda fortement quand il vacilla avant de rattraper son équilibre.
"Je vais bien."
Elle est à moitié tentée de prendre l'arme de son partenaire mais elle ne fonctionne pas. Au lieu de cela, elle récupère son arme propre et couvre son flanc. Ensemble, ils se déplacent avec fluidité.
"Peut-être que c'est juste un chat." Kensi dit.
Deeks secoua la tête. «Non, Monty aurait senti cela." Il répondit en sachant que Kensi ne pouvait pas entendre sa réponse.
La vérité était que le chien dormait sur le canapé, ronflant comme un bûcheron. Comme d'habitude, Deeks défendit l'honneur de son partenaire canin.
Une autre roche frappa le verre de la fenêtre alors que Deeks marcha sur le pied nu de Kensi. Normalement, sa partenaire aurait entendu le ping  mais aujourd'hui, elle s'était laissé dans la ligne de feu.
«Aïe! Quel est le problème avec toi?" Elle grogna
Réagissant comme si une balle avait brisée la fenêtre, Deeks la tira à l'étage. "Je pense que quelqu'un va nous tirer dessus!"
Une chaîne de malédictions entourait ces derniers jours Kensi et Deeks. Ils étaient à présent dans le noir.  Il n'y avait pas moyen qu'elle puisse lire sur ses lèvres dans l'obscurité.
"Deeks, lâche-moi! "
Il se retourna accidentellement vers son visage, ses doigts griffant sa peau "OW! C'est mon ½il!"
Les lumières s'allumèrent et leurs c½urs s'arrêtèrent. Sam était debout devant eux. Il les regarda avec dégoût.
Kensi et Deeks sont couchés l'un sur l'autre sur le sol. «Vous êtes tous les deux morts!" dit-il brusquement à la fois comme agent et comme deux adolescents qui ont simplement été pris en flagrant délit.
Kensi ne voit pas bien le visage de Sam. « Que voulait-il dire?"
Quant à son partenaire, Deeks soupira d'exaspération. "Il a dit que c'était un test et nous avons échoués."
Haut du formulaire
Callen entre dans la cuisine par la porte coulissante en verre.
"J'ai dit à Hetty que cela ne marcherait pas», grommela t-il à Sam alors que Kensi et Deeks se relevaient du sol.
«C'est quoi ce test?" Kensi croisa ses bras sur sa poitrine. Hetty voulait les tester. Vraiment? Un jour après qu'elle et Deeks avait été libéré de l'hôpital après avoir failli mourir sous les décombres? Même pour Hetty, cela semble un peu extrême.
"Hetty voulait tester vos réflexes", Callen fourni. «Elle voulait voir"
«Combien ma perte auditive va affecter mon travail?" Kensi fini. «C'est un peu injuste vous ne pensez pas?"
Deeks ne dit rien. Il sait que sa partenaire est folle d'inquiétude et avait raison. Elle n'a même pas eu le temps de digérer sa perte auditive qu'elle devait déjà l'intégrer dans sa vie professionnelle.
«Ce n'est pas à nous de juger», revient Sam. "On a juste fait ce que Hetty a demandé. C'est sa décision."
«Elle ne va même pas attendre que je vois le médecin pour me remplacer?"
"Comme je le disais, ce n'est pas à nous d'en juger." Sam répéta, sachant que lui, Callen et Deeks ne pouvaient rien faire pour leur amie.
Deeks va guérir en peu de temps, mais la perte d'audition de Kensi, c'était une autre affaire. L'agence n'a probablement jamais eu affaire à cette situation particulière avant. Il sait que Hetty pense à l'équipe avant tout. Elle doit évaluer si, la perte auditive Kensi deviendra un problème pour la sécurité de l'équipe.
Basé sur ce qu'ils ont vu ce soir cela le serait probablement.
Sam s'avança. "Mais j'accepte ton handicap. Lire sur les lèvres peut vite être un avantage dans ce métier. Tu ne sauras pas différente de la Kensi que je considère comme ma petite s½ur"
Kensi est furieuse aujourd'hui. "le NCIS me met déjà dehors sans savoir si je vais revenir?" Elle rugit.
Une voix autoritaire répondit alors que tout le monde tourna les têtes.
Hetty rentra dans la pièce. Ses mains jointes devant elle. "M. Hanna a raison. Plus tôt vous vous rendrez compte que votre état peut être permanent, plus tôt vous comprendrez tous comment cela profitera à cette équipe."
Deeks resta confus. "Comment la perte d'audition de Kensi peut être un avantage?"
"C'est à vous de comprendre, M. Deeks." Hetty répondit froidement avant de passer devant Callen et Sam. "M. Hanna, M. Callen, je crois que notre travail est fait ici pour la soirée. Laissons Mlle Blye et de M. Deeks élaborer une méthode."

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.75.28) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse