Désorienté, chapitre 5, conseil de mère


Quelques minutes plus tard, Hetty rejoint Kensi dans la chambre de son agent qui dormait paisiblement. Après plusieurs minutes, elle se réveilla.
Hetty – comment vous sentez vous, Kensi ?
Kensi – j'ai connu mieux
Hetty – je m'en doute. J'ai parlé avec le lieutenant Deeks, dit-elle en hésitant
Kensi – je vous arrête tout de suite, je ne veux pas parler de lui, je veux l'oublier, le rayer de ma vie, je veux plus de lui comme partenaire et comme ami. Il m'a fait trop de mal, je pourrais jamais lui pardonner, vous comprenez ? Jamais !
Hetty – Ecoutez, s'il vous a abandonné, c'est qu'il avait une bonne raison. Je comprends que vous vouliez plus entendre parler de lui mais je ne pense pas que vous pouvez le radier de votre vie. Vous tenez à lui, et malgré ce qu'il s'est passé ça ne changera pas ce que vous ressentez pour lui et ce que vous avez vécu avec lui. Toutes ces missions, toutes vos disputes et tous ces moments de bonheur que vous avez passés avec lui, vous ne pourrez pas les effacer. Sachez qu'il a tenu à vous dire la vérité sur les raisons qu'il l'on poussé à partir du NCIS dans cette lettre. Lisez la, cela vous fera peut être reconsidérez les choses autrement. Je vous laisse vous reposez. Je reviendrais vous voir plus tard. Réfléchissez bien à ce que vous voulez, Melle Blye, ne passez pas à côté de votre chance, parole de femmes.
Sur ces mots, Hetty quitta la chambre d'une femme totalement déboussolée, perdue dans ses pensés et avec les larmes aux yeux.
Alors que Hetty s'apprêtait à sortir de l'hôpital, elle aperçut une femme qu'elle reconnaissait bien. Elle l'interpella.
Hetty – madame Feldman ?
Julia – vous devez être Henrietta Lange ?
Hetty – appelez moi Hetty. Merci d'être venue !
Julia – merci de m'avoir appelée
Hetty – je vous laisse avec Kensi, comme vous pouvez le pensez j'ai encore du travail sur cette affaire. Je vous promets de trouver celui qui a fait ça et il paiera.
Julia – j'en suis sûr ! Je prendrais soin d'elle, comment va Kensi ?
Hetty- physiquement ça a l'air d'aller mais elle est très atteinte psychologiquement
Julia – encore merci Hetty ! Pour tout
Hetty – il n'y a pas de quoi
Julia – je vous tiens informer de son état de santé
Hetty – moi de même
Sue ces derniers mots, Hetty quitta l'hôpital pour rejoindre le NCIS. Pendant ce temps, Callen et Sam rejoignent leur collègue dans sa chambre.
Callen – comment tu te sens Kensi ?
Kensi – ça va !
Sam – si t'a besoin de parler, tu peux nous appeler à n'importe quel moment, on sera toujours là pour toi
Kensi- je n'en doute pas, vous êtes un peu comme mes frères. Dit-elle avec un léger sourire
Callen- tu peux compter sur nous, on serait bien resté un peu plus longtemps mais Hetty veut qu'on rentre pour retrouver l'enfoiré qui a fait ça. On te tient au courant de l'enquête
Kensi – OK
Sam- repose toi d'accord ? Il l'embrassa sur le front
Callen (en s'adressant à la mère de Kensi)- veillez sur elle ! Il prit Kensi dans ses bras. A plus tard
Julia – je le ferrais
Kensi – merci les gars, de m'avoir sauvé la vie, je vous en dois une, je n'oublierai pas
Sam- il n'y a pas de quoi
Callen – t'aurais fait la même chose pour nous, non ?
Kensi – bien sûr que oui, on ne laisse jamais un homme dernière nous.
Les deux agents quittèrent la chambre en lançant un dernier sourire à leur amie. Ils rejoignirent le NCIS où attendirent tout le reste de l'équipe.
Julia – t'es sur que ça va, t'a pas l'air bien ?
Kensi – c'est juste qu'il me faut un peu de temps pour me remettre de mes émotions après tout j'ai failli mourir mais je t'en supplie maman ne t'inquiète pas ça va aller
Julia – OK mais tu sais que tu me parler du boulot ou d'autre chose, tu peux me faire confiance je dirais rien. Je sais que je n'ai pas été là ces dernières années mais aujourd'hui je veux que ça change. La vie m'a offert une deuxième chance avec toi et je ne veux pas la gâcher.
Kensi – je sais, maman.
Julia – je vais chercher à manger, tu veux quelque chose ?
Kensi – je veux bien un truc salé, n'importe quoi. Une dernière chose.
Julia – oui ?
Kensi – je t'aime maman
Julia – je t'aime aussi ma chérie
Sur ce, la mère de Kensi quitta la chambre laissant sa fille pensive. Celle-ci fixa intensivement la lettre que lui avez laissé sa chef. Elle se demanda si elle devait l'ouvrir ou pas. Quand elle vu le prénom de son ex-partenaire, elle ouvrit l'enveloppe et commença à la lire.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.75.28) if someone makes a complaint.

Comments :

  • ncislafan

    25/12/2012

    C'est trop bien continue tous se que tu fait !!! ;-)

Report abuse